21 octobre 2021

La religion est une affaire privée

La religion est une affaire privée, la responsabilité est individuelle

Quand quelqu’un fait quelque chose de bon sur la base de sa foi, on peut le reconnaître.
Quand quelqu’un fait quelque chose de mauvais, l’individu reste responsable et ne pas une certaine religion ou croyance.

Ces principes sont importants, notamment:

  • quand un homme/une femme politique prétend poursuivre une politique basée sur la foi ou la religion. Cela enlèverait le droit à d’autres hommes/femmes politiques à proposer une politique différente et serait contraire aux principes démocratiques fondamentaux tels que la liberté d’expression, la tolérance et la protection des minorités. Il y a aussi une contradiction logique au système de valeurs d’une religion. La politique fanatique et religieuse se termine toujours par le fondamentalisme, la théocratie et la dictature. L’homme/la femme politique utilise la religion seulement comme une excuse pour un abus de pouvoir et la corruption.
  • si un terroriste prétend propager la terreur en raison de sa religion, ou si un citoyen ou un homme/une femme politique prétend qu’un terroriste propage la terreur en raison d’une affiliation religieuse. Il y a une contradiction logique, car sinon tous les adeptes de cette religion seraient des terroristes. Un tel homme politique religieux essaie de se positionner comme un homme fort, un contre-pôle du terrorisme avec des solutions prétendument simples, mais en fait, il a des similitudes fondamentales avec un tel terroriste avec la même (mais fausse) interprétation de cette religion.

 

Mots clé: religion, démocratie, populisme, terrorisme, islam